Vous êtes ici : Accueil


 
 
Radar X
 
Lidar
 
Recherche

 

 

ACCUEIL

ACTUALITES

Séismes à Mayotte Actualité 19 juin 2018

Depuis un mois un événement sismique inhabituel se produit à Mayotte ( essaim sismique présentant des secousses de magnitude 5). Une équipe du GIM (Groupement d'Intervention Macrosismique) est sur place pour évaluer le niveau des dommages. Le GIM s'est rendu dans les 17 communes de l'île. Deux personnels de l'OPGC faisant partie du GIM étaient sur place.

Quelques liens médias :

Préfecture Mayotte

Le Figaro

France TV Info

 

Stations sismiques du réseau portable de l’OPGC Actualité 5 juin 2018

 

Après près de 4.5 ans d’installation au volcan Tungurahua en Équateur , les stations du réseau portable de l’OPGC ont été démontées en avril 2018. Avant d’être  renvoyées en France à la fin de l’année, les 7 stations large bande ont été installées pour quelques mois au volcan Cotopaxi... (suite)

 

Formation macrosismique des pilotes de drône Actualité 1er juin 2018

 

Cette semaine s’est déroulée à l’OPGC une action de formation aux dommages sismiques et à l’enquête de terrain après crise sismique des télé-pilotes de l’OPGC membres du Groupe d’Intervention Macrosismique.
Le Groupe d’Intervention Macrosismique (G.I.M) est un organe du Bureau Central Sismologique Français (BCSF-RENASS) qui a pour mission l'établissement des intensités dans un délais court après la survenance d'un tremblement de terre ayant produit des dégâts sur le territoire français (métropole et DOM-TOM). Il regroupe des scientifiques de 22 organismes français et étrangers (chercheurs et ingénieurs) impliqués dans les études sismologiques.
A cette occasion a été opéré en Auvergne le premier vol du drone G.I.M. pour prise de vues des dommages sismiques. Le G.I.M. possède un drone basé à l’EOST et un second sera bientôt basé à L’OPGC.

 
     
 
     

Pour aller plus loin : France Séisme

 

 

 

Campagne LMV-OPGC sur le Sabancaya au Pérou

Une équipe du LMV-OPGC effectue une campagne de mesures radars sur les panaches de cendres du volcan Sabancaya au Pérou, financée par le LabEx ClerVolc et l'IRD, dans le cadre d'une collaboration avec l'INGEMMET Pérou et l'University of British Columbia (Vancouver, Canada). Le but est de déterminer la charge en cendres des panaches et d'améliorer la compréhension des processus physiques qui contrôlent leur dynamique.

 
    le radar à ondes millimétriques (VOLDORAD 3) scannant un panache de cendres du volcan Sabancaya (Pérou)

Actualité 28 mai 2018

 

Explosion du Merapi du 11 mai 2018 !

Cliquez ici

 

Conférence - Croissance, énergie, climat

Animé par Philippe CHARLEZ

 

OCTAVE

Composés organiques oxygénés dans l’atmosphère des tropiques: variabilité et échanges entre l’atmosphère et la biosphère

Les composés organiques volatiles oxygénés (COVOs) ont un impact significatif sur la capacité oxydante de l’atmosphère et le climat. Le méthanol, le formol et l’acétone sont parmi les COVOs les plus abondants, en particulier dans l’atmosphère marine. Cependant, de grands désaccords subsistent dans l’évaluation des bilans de ces composés, principalement en raison d’une représentation incomplète de leur production photochimique et à cause des incertitudes sur leurs émissions terrestres ainsi que sur les échanges entre l’atmosphère et l’océan des COVOs et de leurs précurseurs. Le manque d’observations des COVOs dans les régions tropicales contribue fortement à ces incertitudes. Une meilleure compréhension des sources et puits de COVOs est nécessaire afin de quantifier leurs impacts sur les oxydants atmosphériques ainsi que sur la durée de vie du méthane et par conséquent sur le climat. Le projet OCTAVE a pour but de fournir une estimation améliorée du bilan et du rôle des COVOs dans les régions tropicales, en particulier au-dessus des océans.
L’approche intégrée utilisée combinera des mesures in situ, l’acquisition de données satellites et de la modélisation.
Les objectifs sont :

  • Générer pour une période de deux ans une base de données de mesures atmosphériques de COVOs et d’autres composés par spectrométrie de masse (PTR-MS) et par spectroscopie infrarouge (FTIR) à haute altitude, au site de Maïdo (2155 m a.s.l.) sur l’île de La Réunion, dans l’océan Indien.
  • Identifier et quantifier les sources de COVOs contribuant aux mesures sur l’île de La Réunion à l’aide de l’analyse statistique à plusieurs variables, du calcul de retrotrajectoires et de la modélisation tridimensionnelle.
  • Appliquer une méthodologie innovante pour générer des distributions globales (améliorées et mieux caractérisées) des colonnes d’abondance du méthanol et d’autres COVs, grâce aux données mesurées sur plusieurs années par le détecteur IASI sur le satellite MetOp.
  • Réaliser une évaluation améliorée du bilan des COVOs, en se basant sur les données satellite (pour le méthanol) et sur une pléiade de mesures aéroportées, marines et terrestres, dont celles obtenues à La Réunion. Cela nous permettra de déterminer l’impact des COVOs sur la capacité oxydante de l’atmosphère.

Description du projet

 

       
        Enregistrement de l'éruption du Piton de la Fournaise du 3 avril 2018  

 

 

 L’éruption du Piton de la Fournaise du 3 au 4 Avril 2018

Suite à l’éruption du Piton de la Fournaise du 3 au 4 Avril, les chercheurs de l’OPGC / LMV, en collaboration avec les membres de l’Observation Volcanique du Piton de la Fournaise, ont calculé les déplacements du sol causés par l’éruption au travers des interférogrammes Sentinel 1. Cela prend place au sein du Service d’Observation O2I de l’OPGC. Cette mesure apporte directement des informations sur la géométrie des fissures éruptives et une localisation précise de l’éruption. (Lire la suite)

 
     
 

 

 

Clermont Risk Communication Discussion Seminars

The objective of this meeting is to discuss the links between risk, communication and society in volcanic environments. (lire la suite)

Un nouveau radar panache à l'OPGC

L’OPGC a développé, en étroite collaboration avec le Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations spatiales (LATMOS), un radar scannant à ondes millimétriques (3.2 mm) et à effet Doppler destiné à l’étude des panaches de cendres volcaniques. Réalisé dans le cadre de la mission interdisciplinaire ‘DEFI-Instrumentation aux limites’ du CNRS et du LabEx CLerVolc, il servira également à des campagnes de mesures atmosphériques. Ce projet initié en 2015 réunit une quinzaine de personnels de trois laboratoires  (OPGC-LMV, LATMOS, OPGC-LaMP) et fait l’objet d’une convention tripartite Université Clermont Auvergne – CNRS – Université de Versailles St Quentin. (lire la suite)

 

 

Climat - Il y a des incertitudes sur le retour à la normal de la couche d'ozone

Interview de Nathalie Huret, directrice de l'OPGC. Par Aude Massiot — 16 mars 2018 à 12:55 du journal "Libération".

 

Radiosondage

Un radiosondage météorologique a été effectué ce matin depuis la terrasse du batiment 5 au LaMP (Laboratoire de Météorologie Physique). La sonde, de type meteo-modem M10, a fourni un profil de température, humidité et vent depuis le sol jusqu'à l'altitude de 25 kilomètres. Cette opération était à visée pédagogique et a été menée dans le cadre d'un TP du module de licence “techniques de mesure pour l'atmosphère et l'environment", de la licence “Sciences pour l'Atmosphère et l'Environnement”. Ce type de mesure est utile pour étudier différents processus de dynamique atmosphérique, de météorologie et du climat (stabilité des masses d'air, courant-jet, tropopause...). Le matériel (banc d'acquisition, sonde et ballon) a été fourni par Météo-France

Copyright : F. Holop


Copyright : S. Banson
   

Copyright : C. Gourbeyre

 

La fusion partielle du manteau aurait retardé la tectonique des plaques moderne pendant 2.5 milliards d’années

La transition entre l’Archéen et le Protérozoïque coïncide avec le début de la tectonique des plaques telle que nous la connaissons aujourd’hui. Malgré son importance, la cause de cette transition reste méconnue. Une équipe de chercheurs du Laboratoire Magmas et Volcans (LMV/OPGC, UCA / CNRS / IRD / UJM), du Synchrotron SOLEIL et du Laboratoire des Conditions Extrêmes et Matériaux : Haute Température et Irradiation (CNRS) ont mesuré la courbe de fusion du manteau jusqu’à environ 700 km de profondeur, en utilisant la conductivité électrique et la diffraction des rayons X in situ...Cliquez ici

Article CNRS

Article Techno-Sciences.net

 

Nouvelle direction à l'OPGC

 

 

Théorie sur la fusion du manteau terrestre

Liens presse :

La Montagne

cnrs

 

Exposition photos "Montagnes et Sciences"

L'exposition "Prenons de la hauteur avec les scientifiques auvergnats" est en place depuis ce matin au pôle physique des Cézeaux (4 avenue Blaise Pascal à Aubière).

Elle restera sur le mois de janvier 2018.

Cette exposition met en avant des chercheurs de l'OPGC et de Géolab en activités sur le terrain.

 

 

diffusion prochaine du film "Les Volcanologues 3.0"

La première diffusion du film "Les Volcanologues 3.0" (CRESTAR Production), aura lieu le mercredi 27 décembre 2017 à 20h45. Cliquez ici

 

Financement européen important pour un projet de recherche clermontois sur l’atmosphère de l’hémisphère sud

L’European Research Council (ERC) a communiqué la semaine dernière la liste des bénéficiaires des bourses « ERC Consolidator » qui récompensent des chercheur.ses d'excellence ayant entre sept à douze ans d’expérience après l’obtention de leur thèse. A Clermont-Ferrand, le projet CNRS Sea2Cloud est lauréat. Porté par Karine Selligri du Laboratoire de météorologie physique (LaMP, CNRS / Université Clermont Auvergne), il vise à comprendre comment les microorganismes océaniques influencent les propriétés nuageuses par leurs émissions.

suite...

 

La terre a tremblée

Journal La Montagne 07/12/2017

 

 

Fête de la science

La fête de la science organisée du 7 au 12 octobre fut un succès pour l'OSU l'OPGC. ce sont plus de 100 personnes qui ont répondu "présent" à la journée portes ouvertes organisée à l'Observatoire du puy de Dôme, à la demande du Conseil Départemental le 7 octobre. Et de nombreux élèves de collèges et Lycées de la région qui sont venus visiter les laboratoires sur le Campus universitaire le 12 octobre.

     

 

 

Jean Jouzel

Jean Jouzel, climatologue et glaciologue, était en visiste à l'Observatoire au sommet du puy-de-Dôme hier.

 

Auverwach - Avoir les eaux d'Auvergne à l'œil


Initié en 2014 par des scientifiques de l' université Clermont­Auvergne, le projet Auverwatch suit l'évolution de_ toutes les eaux, les sources comme les rivières, de ce territoire jusqu'à présent peu industrialisé, pour évaluer l'impact du réchauf­fement climatique et de la modification des activités hu­maines. « Constate-t-on des variations du débit, de la température ou dela composition chimique des eaux?

 

 

 

 

7 et 12 octobre 2017

Pour l'Université Clermont Auvergne et Associés, le Village des Sciences réservé aux scolaires (collèges et lycées), organisé en partenariat avec l'Académie de Clermont-Ferrand et le Conseil Régional, aura lieu le jeudi 12 octobre de 9h à 17h, sur le Campus Universitaire des Cézeaux pour les thématiques de l'OPGC.

L'OPGC sera présente tout au long de cette journée :

PROGRAMME pour le 12 octobre

L'OPGC interviendra également le 7 octobre 2017 au sommet du puy-de-Dôme sur ses deux thématiques l'Atmposhère et la Volcanologie :


Article La Montagne 01/10/2017

Atmosphère :

Si des mesures météorologiques sont effectuées au sommet du puy de Dôme depuis 1876, la station d'observation météorologique et microphysique de l'OPGC (Observatoire de Physique du Globe) existe dans sa forme actuelle depuis 2010. Plus de 70 paramètres caractérisant les nuages, la météorologie, les aérosols atmosphériques et la composition gazeuse sont mesurés en continu sur le site.

Une partie de la station est dédiée à la soufflerie, véritable centre d’essais en conditions naturelles et givrantes pour la validation des instruments qui seront embarqués sur les avions de recherche.

La visite permettra de découvrir l'instrumentation en fonctionnement, et de mieux appréhender le principe des instruments et le rôle de ces observations dans la compréhension du climat

volcanologie :

Le sommet du puy de Dôme et son chemin de ronde offrent une opportunité unique de découvrir, décrypter et comprendre  les paysages et l’histoire géologique de la région.
La visite, encadrée par les géologues/volcanologues du Laboratoire Magmas et Volcans et de l'OPGC (Observatoire de Physique du Globe), sera l’occasion d’effectuer un véritable voyage à travers le temps et l'espace, en profitant des magnifiques panoramas sur les volcans de la Chaîne des Puys, du Sancy, du Cézallier et du Cantal, ainsi que sur la faille de la Limagne et la plaine du même nom.
Au cours de la visite, seront présentées les notions de base de la tectonique régionale, des dynamismes éruptifs responsables de la formation des volcans et des relations entre les paysages, les formes et la géologie

Départ des visites à 10 h, 11h, 14h, 15 h et 16 h. 

Vous pouvez vous inscrire en cliquant ici

 

Trail de Cournon

Bravo à nos coureurs du Trail de cournon qui a eu lieu dimanche 10 septembre 2017.

Pourquoi un observatoire au sommet du puy de Dôme ?

Article La Montagne site web- 20/07/2017(suite)

Aritcle La Montagne papier - 20/07/2017

 

Défi des Volcans

Les élèves relèvent le défi des volcans (suite)

 

RESIF démarre en Auvergne

RESIF est un équipement national d’excellence pour l’observation et la compréhension de la Terre interne. C’est un instrument permettant à des disciplines comme la géodésie, la sismologie, la gravimétrie, d’acquérir de nouvelles données de qualité et ainsi de progresser dans notre compréhension de la dynamique de notre planète.
Réparti sur l’ensemble du territoire français, il permet de mesurer l’activité du sol sur des échelles de temps allant de la fraction de seconde à la décennie. RESIF est un outil de recherche de pointe qui aide ainsi à une meilleure identification des risques et des ressources naturelles, afin de mieux les gérer. (SUITE)

     
     
     

 

Revue d'Auvergne OPGC

Article du journal "La Montagne" du 3/7/2017

  Lancement du dernier numéro de la Revue d’Auvergne consacré à l'OPGC

La présentation de la Revue d'Auvergne consacré à l'OPGC c'est tenue mercredi 28 juin 2017.

 

 


 

 

     
   
Mentions légales